Avis sur Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

En tant que fan de Nicky Larson alias City Hunter, je suis allé voir le film hier soir, accompagné de ma femme.

Âgé de 40 ans, j’adore Nicky Larson. J’ai vu les 140 épisodes de la série, lu tous les mangas dans leurs versions française évidement (Je ne lis pas le japonais désolé) et j’ai aussi joué au jeu sur la console PC Engine, c’est pour vous dire. Pour finir j’ai regardé Angel Heart, la suite de Nicky Larson.

Du coup je me permets un avis sur le film de Monsieur Philippe LACHEAU.

Commençons par les points forts :

Le film est fidèle à la série, au moins en ce qui concerne les personnages principaux ; les clins d’œil à la série et aux années Club Dorothée sont nombreux. La voiture, l’immeuble, le marteau et la jalousie de Laura, le célèbre XYZ, le côté « pervers » de Nicky, bref tout y est ou presque. Il faut rajouter à tout cela une réalisation à la hauteur avec la présence de vue subjective, de ralenti et de scènes d’action qui font honneur à la série, tout comme certaines musiques sortant tout droit de l’animé.  À ce niveau là le film mérite un 4/5.

 

 

Les points négatifs :

Le jeu des acteurs. C’est la première chose que j’ai dit à ma femme en sortant du cinéma. Je pense que cela est surtout dû à un désir de vouloir trop bien faire. À trop vouloir être fidèle à la série et à trop vouloir faire rire, on en oublie le jeu d’acteur, l’émotion et l’ambiguïté des personnages. Et surtout Philippe Lacheau dans sa grande générosité pense trop aux autres. Du coup on se retrouve avec des seconds rôles pas à la hauteur, mis à part Didier Bourdon et Gérard Jugnot.

Conclusion :

Ma femme qui ne connaissait pas le personnage a bien aimé le film et lui mettrai 3.5/5, mais je la soupçonne d’être sous le charme de Fifi… 🙂

Moi je mettrai la moyenne, car je pense que le point fort de Nicky Larson c’est ce mélange entre action et humour. Hors l’humour dans la série vient 9 fois sur 10 du personnage de Nicky, de son amour pour les femmes et de la jalousie excessive de Laura. Il n’y a pas besoin de rajouter des seconds rôles lourdingues. De plus si toutefois il y a une suite, je pense que Philippe Lacheau doit être un peu plus égoïste et recentrer le film sur le personnage de Nicky, c’est un personnage sensible et fort à la fois qui cache ses sentiments et ses problèmes derrière une attirance certaine pour la fête et les filles. Il faut arriver à trouver le bon dosage entre action et humour, chose qui s’améliore vers le milieu du présent film.

Élève à encourager pour le deuxième trimestre.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s