Archives pour la catégorie Mame Arcade

Test du jeu Fixeight-Mame Arcade

Note: 74/100                               Genre: Run and gun

Fixeight est un run and gun vertical style Shock Troopers ou encore Ninja Comando, deux jeux sur Neo Geo. Vous avez la possibilité d’incarner 8 personnages au choix. Chaque personnage a un armement et une puissance de feu différente. Pour autant on ne sent pas de réels changements de gameplay entre les protagonistes. Par contre, au cours des niveaux vous pourrez passer sur une plate-forme de couleur qui vous permettra de changer de type de tir, soit multidirectionnel soit fixe ( droit devant ). Ce sera à vous, suivant la configuration du terrain, de choisir le bon type de tir. Avec des graphismes assez inégaux et des musiques et bruitages discrets, ce Fixeight est bien moins impressionnant qu’un Shock Troopers. Un jeu à essayer sur émulateur, histoire de se défouler.

 

 

 

 

 

 

 

Test du jeu Tricky Doc-Mame Arcade

Note: 74/100                               Genre: Plate-forme réflexion

Tricky Doc est un jeu de plate-forme style Bonanza Bros ou encore Bagman. Le jeu est peu connu dans le monde de l’Arcade et c’est une ancienne société catalane qui l’a développé. Vous dirigez un savant qui suite à une mauvaise manipulation a libéré les monstres qu’il avait créés. Le but est de parcourir les niveaux en essayant de ne pas se faire bouffer par les monstres qui se baladent partout. Six niveaux sont disponibles et comme beaucoup de jeu de l’époque, nous sommes en 1987, le jeu demande beaucoup de persévérance. Vous pouvez sauter, vous baisser ou encore monter aux escaliers et échelles qui jalonnent les décors. Des bonus, comme le spray destructeur de monstre sont bien sûr présents dans les niveaux. La réalisation, bien qu’honorable pour un jeu de cet âge, ne vous laissera pas un souvenir impérissable. Tricky Doc est un jeu à découvrir sur émulateur qui nous rappelle un peu des vieux jeux tels que Congo Bongo ou Donkey Kong Junior. Vieillissant mais addictif…

 

 

 

 

 

Test du jeu Blood Bros-Mame Arcade

Note: 86/100                               Genre: Action shoot

Blood Bros est le fils spirituel du célèbre jeu Cabal dans lequel on dirige un soldat au bas de l’écran dont le but est de massacrer tout le monde. Ici, vous dirigez un cow-boy et le deuxième joueur dirigera lui un indien. Nos héros doivent dégommer tous les vilains pour stopper le hors la loi le plus recherché du pays, Big Bad John. Un bouton pour tirer, un pour effectuer une roulade et un pour balancer la dynamite, c’est basique et très efficace. Les décors et personnages sont mieux réalisés que ceux de Cabal, on a gagné en finesse et en détails. L’action est très soutenue et même si le jeu peut devenir répétitif et lassant il n’en reste pas moins jouissif. La difficulté est, pour une fois en Arcade, relativement bien dosée et le jeu se finira assez vite. Un jeu qui colle parfaitement aux principes de l’Arcade. Simple, efficace, accessible, amusant, dépaysant, que demander de plus.

 

Test du jeu Centipede-Mame Arcade

Note: 83/100                               Genre: Shoot’em up réflexion

Centipede, au même titre que, Galaga, Space Invaders ou encore Astéroïd, est un classique de l’Arcade. Il s’agit d’un shoot’em up dans lequel vous dirigez une main au bas de l’écran et vous devez détruire une espèce de chenille qui descend du haut de l’écran vers le bas. Les tableaux sont constitués de petits blocs qui ressemblent un peu à des champignons. Chaque fois que la pseudo chenille se cogne sur un pseudo champignon, elle change de direction. Lorsque vous touchez une partie de la chenille, celle-ci se transforme en champignon et sépare la chenille en deux. Je vous préviens, niveau graphismes on est sur du pauvre voire très pauvre, mais en même temps à l’époque ce n’était pas extra non plus. Pour rappel, le jeu est sorti en 1980. Concernant les bruitages on est proche d’un Space Invaders. Côté jouabilité, le point fort de la borne de l’époque c’est que l’on jouait avec un Trackball, comme pour Marble Madness. Vous pouvez déplacer votre « vaisseau » de gauche à droite et de haut en bas, mais dans un espace limité en hauteur. Un jeu addictif, comme beaucoup de jeux de l’époque dont le seul but et de marquer un maximum de point. Aujourd’hui, ce Centipède serait vite qualifié de jeu lassant et répétitif, mais à l’époque c’était le must.

 

 

 

 

 

 

Test du jeu Mega Man 2 : The Power Fighters-Mame Arcade

Note: 70/100                               Genre: Baston 2D

Vous ne rêvez pas, Mega Man a fait une virée sur Arcade dans un jeu de baston 2D à la Street Fighter 2. Alors déjà, Mega Man je n’ai jamais été trop fan, mais je dois bien reconnaître que dans sa version jeu de plate-forme sur Nes ou Super Nintendo le jeu a su imposer son style et passionner les joueurs. Mais alors là, sur Arcade, quand on voit le nombre de jeux de Baston 2D de qualité je ne vois pas l’intérêt. Vous avez le choix entre 4 personnages qui je doit l’avouer ne présentent guère de différences si ce n’est esthétique. La jouabilité est des plus simples, un bouton pour sauter, un pour tirer et un pour changer d’arme. Aucune manip style Street Fighter 2 ou encore X-men. Trois modes de jeux qui eux aussi ne présentent pas de différences énormes. Du coup il nous reste un Mega Man dans lequel on a l’impression de passer son temps à affronter des boss, mais sans le côté aventure action et réflexion du jeu de plate-forme. Un jeu à oublier sauf peut-être pour les vrais fans de la série qui seront ravis de retrouver leurs personnages fétiches, d’autant que les graphismes restent d’un  bon niveau.

 

 

Test du jeu Joe et Mac : Caveman Ninja-Mame Arcade

Note: 84/100                               Genre: Run and Gun

Caveman Ninja est un des jeux Data East les plus connus en Arcade. Il sera adapté sur beaucoup de supports de l’époque dont la Megadrive et la Super Nintendo. Cette version Arcade est sans doute la plus belle graphiquement. Les personnages sont tous superbement dessinés et très colorés, autant les humains que les animaux dont certains sont énormes. Les animations en plus d’êtres bien décomposées sont hilarantes et donnent au jeu un côté humoristique très plaisant. Nos deux héros Joe et Mac répondent bien aux commandes, mais sont un peu lourds dans leurs sauts. Le jeu n’est pas vraiment difficile, mis à part quelques boss et un ou deux passages compliqués. Joe et Mac est un bon Run and Gun bourré d’humour et plus accessible qu’un bon vieux Ghouls’n Ghosts à la difficulté légendaire.

Test du jeu Robocop-Mame Arcade

Note: 77/100                               Genre: Run and gun

Robocop est l’adaptation du film du même nom sur Arcade. C’est Data East qui s’occupe de la réalisation du jeu et pour cela ils vont se baser sur le moteur du jeu Bad Dudes vs DragonNinja. Le jeu se présente sous la forme d’un Run and Gun style Contra, Gunforce ou encore le célèbre Metal Slug. Le jeu est sorti en 1988, alors graphiquement on est plus près du Bad Dudes que du Metal Slug. L’animation de Robocop est digne du robot flic, c’est à dire très rigide. Les ennemis sont quant à eux un peu plus souples et dès le deuxième niveau ils arriveront de tous les côtés pour vous flinguer. Pour ce qui est d’éviter les balles, je ne vous cache pas que vu la souplesse de notre héros c’est assez compliqué. Seul un petit saut et le fait de vous mettre accroupi vous sauveront la mise. Pour le reste et bien il faut tuer avant d’être tué. On peut tirer en diagonale et quelques bonus viendront augmenter votre tir. Robocop est un bon petit Run and Gun pour l’époque et a le mérite de ne pas être trop linéaire, mais avec le grand nombre de soft du genre en Arcade, vous trouverez bien mieux sans trop de difficulté.

 

Test du jeu Heated Barrel-Mame Arcade

Note: 73/100                               Genre: Run and gun

Heated Barrel est un jeu d‘Arcade peu connu du grand public. Il s’agit d’un run and gun vu de dessus un peu à la Commando ou, plus récent, Shock Troopers sur Neo Geo. Le jeu se passe dans le far west et le but est de dézinguer tout ce qui se présente à l’écran jusqu’à l’arrivée du boss. Vous dirigez un cowboy et le deuxième joueur aura lui un indien. Les graphismes colorés style dessin animé sont assez fins pour l’époque et les décors sont relativement variés, car on reste malgré tout dans l’ambiance western. Les musiques et bruitages sont d’une banalité à toutes épreuves et ne resterons pas dans les mémoires. La jouabilité, assez simpliste s’avère être finalement le point faible du jeu et ce à cause d’une vue de dessus trois quarts qui ne permet pas d’apprécier la profondeur de champ. Du coup vous passerez votre temps à mourir en ayant l’impression que la balle ennemi ne vous a même pas touché. Dommage car à deux joueurs le jeu reste agréable à jouer.

Test du jeu Asura Blade : Sword of Destiny-Mame Arcade

Note: 85/100                               Genre: Baston 2D

Asura Blade est un jeu de baston 2D de l’éditeur peu connu Fuuki qui surfe sur la vague des Samurai Shodown, comprenez par là un jeu avec des armes blanches. Le jeu est sorti en 1998 et graphiquement on est plus proche d’un Samurai Shodown que d’un King of Fighters. C’est coloré, les personnages sont de bonne taille et on tous un style bien à eux. Huit combattants sont disponibles et si leurs façons de combattre sont différentes la jouabilité reste quasi identique. Trois boutons, de coup faible à fort et des coups spéciaux presque tous réalisables avec des quarts de cercle. Seul un personnage a des combinaisons à base d’avant arrière. Du coup la jouabilité reste assez simple et le jeu manque un peu de technique. Par contre c’est un bon défouloir et les coups sont faciles à enchaîner. Un bon petit jeu de baston qui a le mérite de proposer autre chose que les Street Fighter 2 et autre Fatal Fury Real Bout, mais qui est moins abouti au niveau graphisme et animation.

Test du jeu Shootout-Mame Arcade

Note: 83/100                               Genre: Action shoot

Shootout de Data East est un jeu d‘Arcade style Cabal. C’est à dire un jeu d’action dans lequel vous dirigez un petit gars au bas de l’écran qui tire sur tout ce qui se présente en face. Ici, le but est de nettoyer la ville d’une armée de gangsters. Graphiquement on est dans les premiers jeux du genre en 1985 donc il ne fait pas s’étonner si les décors sont un peu vides et les personnages un peu carrés. Mais tout ceci est quand même bien réalisé pour l’époque et le jeu s’avère addictif malgré le côté minimaliste des graphismes et de l’animation. Vous pouvez tirer dans 5 directions différentes et exécuter une roulade pour éviter les balles ennemis. Un bouton pour tirer et un pour la roulade, simplicité absolue. Les ennemis sont toujours les mêmes, les musiques aussi, mais malgré tout on se surprend à rejouer et surtout à découvrir un des ancêtres des Cabal, Nam-1975 et autres Wil Guns. À essayer par curiosité et pour voir l’évolution du genre.